mardi 27 juin 2017

l’environnement

Prise en compte de l’environnement
et de sa réglementation

dans les chantiers de bâtiment





Les travaux de construction ou de démolition de bâtiments engendrent nécessairement des nuisances environnementales,
à l'intérieur et à l'extérieur du chantier. En fonction de l'importance et de la nature des travaux et du contexte
environnant, ces nuisances peuvent être plus ou moins importantes ou ressenties comme telles. Elles peuvent influer
sur le bon déroulement du chantier. Par ailleurs, des réglementations existent ou sont en cours d'évolution et doivent
être prises en compte par les différents acteurs de l'acte de construire. C'est par exemple le cas des obligations
nouvelles en matière de tri et de valorisation des déchets de chantier. Face à cette situation, il apparaît de plus en plus
nécessaire d'intégrer dans les chantiers de bâtiment une démarche visant à mieux respecter l'environnement et sa
réglementation. Plusieurs opérations ont été réalisées selon ce principe. Citons les réalisations expérimentales initiées
par le Plan Urbanisme Construction Architecture de 1994 à 1997, puis les opérations de logement social dans le cadre
de la Stratégie de Promotion de l'Innovation et de la Qualité en Région (SPIR) et maintenant les opérations dites à
Haute Qualité Environnementale (HQE®). Si la pratique se répand peu à peu, elle reste encore assez limitée. Peut-être
convient-il d'apporter aux maîtres d'ouvrage, publics et privés, et à leurs services, des informations et des outils
pratiques pour mener à bien de telles opérations ?
La réussite d'un chantier respectueux de son environnement passe par une implication de chacun des acteurs de
l'opération. A ce titre, le maître d'ouvrage assisté de son conducteur d'opération et de son maître d'oeuvre, tient une
place centrale en tant qu'initiateur de la démarche. Il doit veiller à la mise en place des moyens adaptés sur les plans
organisationnels et contractuels. Fournir aux maîtres d'ouvrage et aux conducteurs d'opération les informations de
base dont ils doivent disposer, ainsi que des recommandations pratiques aux différents stades d'une opération, tel est
l'objectif de ce guide.
Ces recommandations sont bien évidemment à adapter selon le contexte local. Parmi les facteurs de réussite, mettons
en avant les efforts de communication à mettre en oeuvre sur le chantier. Informer les acteurs du chantier et en
particulier les travailleurs sur qui repose in fine l'efficacité du dispositif est en effet essentiel. De même, communiquer
avec les riverains améliore leur perception du chantier et diminue la gêne ressentie.
Le document est organisé en trois parties. La première partie traite des riverains et des travailleurs sur le chantier. La
seconde partie aborde les différentes nuisances, en décrit les principaux enjeux et la réglementation qui s'y rapporte
quand elle existe. La troisième partie fournit des recommandations opérationnelles aux maîtres d'ouvrage, déclinées
selon les différentes phases de l'opération.

https://www.file-upload.com/ki2e7xxhaqsn
chantiers_reglementation_environnement_2007.pdf - 1.1 MB




Aucun commentaire:

Mohamed laadioui

Mohamed laadoui ,24 ans ,etudiant en 2eme annee ISBTP Errachidia,conducteur de traveaux en batiment et traveaux publics , j'ai etabli ce site qui se soucie de tout ce qui concerne le domaine de l'ingenierie en batiment et traveaux publics ,et j'espére être un espace pour partager nos experience professionnelles dans ce domaine.

Pour financer le site


Google+ Followers

Contact Us

Nom

E-mail *

Message *